CHSP - CENTRE D'HYGIENE ET DE SALUBRITE PUBLIQUE

TAHITIPAPEETE156, Avenue Georges Clemenceau

À propos :

Pour répondre à ses différentes missions, la structure est organisée en 3 sections, une cellule administrative et des antennes périphériques. Le CHSP a pour missions :

  • L'hygiène de l'environnement :
    - surveillance de l'adéquation entre milieu de vie et protection-promotion de la santé.
    - gestion des accents sanitaires concernant l'eau, l'air, l'aménagement de l'espace, de l'habitat et les constructions, les installations classées pour la protection de l'environnement, les établissements recevant du public, les ordures ménagères et déchets solides, les eaux usées, les produits et déchets infectieux, le bruit et les rayonnements ionisants.

  • L'hygiène alimentaire :
    - respect de l'hygiène des installations, locaux, équipements, moyens de transport et personnels servant à l'alimentation du public.
    - contrôle de la salubrité et de valeur nutritive des denrées alimentaires proposées à la vente ou à la consommation du public, ainsi que des repas servis.

  • L'hygiène des personnels des établissements et installations des activités posant des problèmes de santé particuliers, dont notamment :
    - les piscines et baignades.
    - établissements scolaires, crèches, pouponnières, garderie et haltes-garderies d'enfants.
    - salons de coiffure, institut de beauté, manucures, pédicures et salons de tatouage.
    - commerce et utilisation de pesticides, entreprises de traitements pesticides.
    - foires, marchés et rassemblements de foule.
    - moyens de transports publics.
    - ports, marinas et aéroports.
    - campings, etc...

  • L'hygiène funéraire :
    - contrôle des soins de conservation, mise en bière, transports de corps, exhumations, réinhumations.

  • La protection sanitaire aux frontières :
    - application du règlement sanitaire international et contrôle sanitaire aux frontières.
    - information sanitaire des voyageurs relative à la prévention des maladies transmissibles.
    - la lutte contre les vecteurs de maladies et prophylaxie des maladies.

  • L'éducation sanitaire :
    - l'application de techniques sanitaires spécifiques ( désinfection, désinsectisation, dératisation, chimio-prophylaxie ou tout autre procédé adéquat).
    - la mise au point et la promotion de technologies appropriées.
    - l'inspection au moyen d'agents assermentés qui effectuent leur mission dans le cadre réglementaire.